Changement de Direction Générale pour GT solutions

Événement marquant pour l’entreprise ! Le 1er octobre 2019, Michel Sarrat a quitté ses fonctions de Directeur Général de GT solutions. C’est son fils Matthieu qui lui succède à ce poste.

40 ans après

Michel a intégré GT le 1er octobre 1979, aux côtés de son frère Éric. Une belle aventure entrepreneuriale et familiale de 40 ans qui se prolonge avec l’arrivée de Matthieu, entré chez GT il y a 4 ans déjà. Entre continuité et changement, l’histoire se poursuit avec une organisation inédite : à partir du 1er octobre, Matthieu Sarrat est nommé Directeur Général et pour sa part, Michel va assurer la Présidence du Conseil d’Administration. Jusqu’à présent, ces deux fonctions étaient assumées par la même personne, c’est donc une première pour l’entreprise.

La force des entreprises familiales

Après 8 années passées dans un cabinet de conseil tourné vers l’international, Matthieu choisit de rejoindre les équipes de GT en 2015. Il devient alors directeur de la filiale GT Centre-Ouest. À partir de septembre 2017, il s’implique dans la Direction commerciale aux côtés de Pascal Guillot puis supervise plusieurs projets d’envergure, dont la refonte des systèmes d’information et l’intégration de Fret Industrie DLS. Tout ce parcours à la fois stratégique et opérationnel l’a préparé à assumer pleinement ses nouvelles responsabilités.
Au cours de la soirée officielle de passation, le 26 septembre, Éric Sarrat a insisté sur la force d’une structure familiale, qui sait voir loin tout en conciliant les dimensions humaine et économique. Quant à Matthieu, lors de sa prise de parole, il a souligné le socle solide que lègue Michel :
– Une entreprise forte et saine, tournée vers l’humain, empreinte d’une culture du service pour ses clients,
– Une confiance établie vis-à-vis des femmes et des hommes qui la composent, et leur capacité à avancer dans un monde incertain,
– Un développement mené avec prudence et régularité, qui a su attirer des compagnons d’une grande valeur.

Matthieu a relevé également les nouveaux enjeux technologiques : le véhicule électrique, le camion autonome, l’intelligence artificielle, le traitement et l’organisation de la donnée. « Le vœu que je formule est que nous puissions nous adapter avec succès à ces mutations, tout en prenant en compte le sens sociétal de ce que nous faisons : comment le travail de chacun contribue-t-il au développement durable, à une consommation moindre, mais plus qualitative ? »

Actualités